En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies ou technologies équivalentes afin de bénéficier de services adaptés à vos besoins. En savoir plus

Imprimer

Perdre un proche est un moment douloureux. Cette période difficile s'accompagne de nombreuses démarches administratives. Nous vous informons sur les démarches et sur les prestations dont vous pouvez bénéficier.

Demander une allocation veuvage ou une retraite de réversion

Après le décès de votre conjoint, vous pouvez obtenir une allocation veuvage ou une retraite de réversion. L'une de ces prestations peut vous être attribuée, sous certaines conditions, en fonction de votre âge. Elles ne sont pas automatiques : vous devez en faire la demande.

A noter
N'oubliez pas de nous informer rapidement du décès de votre conjoint retraité afin que nous puissions interrompre le versement de la retraite sans risque de trop perçu.

Vous avez moins de 55 ans

A la perte de votre conjoint ou de votre ex-conjoint, vous avez droit à une allocation veuvage sous certaines conditions. Il s'agit d'une allocation temporaire d'un montant forfaitaire, accordée pour 2 ans maximum.

Si vous êtes reconnu invalide, vous pouvez prétendre à la pension de veuve ou de veuf invalide attribuée par votre Caisse Primaire d'Assurance Maladie. Le formulaire de demande est disponible en téléchargement sur le site Ameli.

A l'âge de 55 ans, la pension de veuf ou veuve invalide est remplacée par la pension vieillesse de veuve ou de veuf attribuée par la Carsat. Pour cela, vous devrez compléter la demande de pension vieillesse de veuve ou de veuf qui vous sera adressée automatiquement par la Carsat.

Vous avez plus de 55 ans

Vous pouvez bénéficier d'une retraite de réversion. Elle est attribuée aux conjoints et/ou ex-conjoints à partir d'un certain âge.

Depuis le 01/01/2009, vous devez être âgé d'au moins 55 ans. Si votre conjoint ou ex-conjoint est décédé avant le 01/01/2009, vous pouvez y prétendre dès 51 ans.

En savoir plus

Demander une autre allocation

Après le décès de votre conjoint, vos ressources ont diminué. Vous pouvez peut-être prétendre à l'allocation de solidarité aux personnes âgées (Aspa) ou à l'allocation supplémentaire d'invalidité (ASI).

En savoir plus

Si votre conjoint est décédé depuis moins de 6 mois, l'Aide aux Retraités en Situation de Rupture (ASIR) peut vous être accordée.

Cette aide temporaire de 3 mois est destinée à améliorer vos conditions de vie à domicile et à vous accompagner dans la préservation de votre autonomie. L'ASIR permet de bénéficier des mêmes prestations que pour l'aide au retour à domicile après hospitalisation, auxquelles s'ajoute une vacation de psychologue.

Vous pouvez formuler votre demande lors de votre rendez-vous pour constituer votre dossier de retraite de réversion. Vous pouvez également télécharger le formulaire de demande en ligne.

En savoir plus