En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies ou technologies équivalentes afin de bénéficier de services adaptés à vos besoins. En savoir plus

Imprimer

Contexte et enjeux

Portée par une offre touristique forte en Rhône-Alpes, la restauration traditionnelle représente un secteur économique majeur : 56 500 salariés, plus de 7 600 établissements de moins de 20 salariés. Les emplois sont donc principalement dans les TPE (très petites entreprises) et connaissent des fluctuations liées à la saisonnalité. Si les restaurateurs restent plutôt éloignés des préoccupations en matière de prévention des risques professionnels, la sinistralité montre que 62% des victimes ont moins d’un an d’ancienneté dans le poste.
Les principaux risques d’accident sont les chutes dans les escaliers mais aussi en salle et en cuisine, puis les coupures avec les couteaux ou lors de l’essuyage des verres. Les nombreuses manutentions (réception des marchandises, mise en place et service en salle…), certaines postures contraignantes (plonge..) et des gestes répétitifs (préparation, essuyage..) favorisent par ailleurs l’apparition de maladies professionnelles, comme les troubles musculosquelettiques (TMS).

Agir en prévention

Ces TPE rencontrent naturellement plus de difficultés à structurer leur démarche de prévention ; aussi le réseau Assurance Maladie / Risques Professionnels a développé un programme d’accompagnement et des outils adaptés au secteur :

En savoir plus

Consulter des cas concrets en entreprise

Se former à la prévention

La Carsat Rhône-Alpes propose des dispositifs de formation par publics (direction, encadrement, opérateurs) ou par types de risques (manutentions, risque chimique…)

En savoir plus

S'informer sur les aides financières

Le contrat de prévention

Destiné aux entreprises de moins de 200 salariés des secteurs pour lesquels nationalement une convention nationale d'objectifs a été signée, le contrat de prévention permet à l'entreprise qui s'engage dans la prévention des risques professionnels de bénéficier d'une aide financière de la Carsat.

En savoir plus

Les aides financières simplifiées (AFS)

Destinées aux entreprises de moins de 50 salariés, les AFS ont pour but d'accompagner l'acquisition de matériels ou la réalisation de prestations (formations, diagnostics-plans d'actions), afin de réduire les risques d'accidents du travail et de maladies professionnelles et d'améliorer les conditions de travail. Certaines sont spécifiques à des secteurs d’activité ou des risques particuliers.

En savoir plus

Se documenter